•  
  •  
 

Working Papers in Romance Languages

Abstract

Au cours du mois de novembre 1947, Fernand Pouey, le directeur des émissions littéraires de la Radiodiffusion française, sollicite Antonin Artaud – revenu à Paris en mai 1946 après une période d’internement psychiatrique de neuf ans à l'asile de Rodez – pour qu'il prépare une performance radiophonique en vue d'une émission pour le cycle La Voix des poètes, prévue le 2 février 1948. Le choix des textes et des acteurs est laissé à la discrétion de l'auteur. Artaud accepte la proposition : il collecte quelques fragments dans un recueil qu'il intitule Pour en finir avec le jugement de dieu, et convoque Maria Casarès, Roger Blin et Paule Thévenin pour les réciter. L'annonce de l'émission provoque un tapage médiatique qui conduira le directeur général de la radio Wladimir Porché à en interdire la diffusion. Cette décision suscite un vif débat dans la presse et dans le monde intellectuel parisien; cependant l'interdiction est maintenue et la performance ne passera sur les ondes que vingt ans plus tard, en mai 1968.[1]...

Share

COinS