Departmental Papers (ASC)

Document Type

Journal Article

Date of this Version

2012

Publication Source

Anthropologie et Sociétés

Volume

36

Issue

1-2

Start Page

181

Last Page

200

DOI

10.7202/1011723ar

Abstract

Nulle part dans le monde arabe les inquiétudes au sujet du changement social et culturel n’ont été aussi passionnément discutées qu’en Arabie saoudite, où la doctrine salafiste du wahhabisme est au coeur du système, en tant que conception sacro sainte de l’authenticité enracinée dans la pureté culturelle et religieuse et la séparation entre hommes et femmes. L’avènement de la « téléréalité » au milieu des années 2000 a réactivé ces débats dans le royaume. Star Academy, notamment, populaire émission de téléréalité en langue arabe, diffusée par satellite depuis le Liban par la Lebanese Broadcasting Corporation (LBC) depuis décembre 2003, a connu des taux d’audience record et a suscité une intense controverse en Arabie saoudite, vidant les rues des villes et animant les sermons dans les mosquées, les éditoriaux et les débats télévisés. J’ai décrit ailleurs comment cette émission était devenue le champ de bataille entre les radicaux, les conservateurs et les libéraux saoudiens. Cet article décrit les discours, qui se recoupent, des islamistes saoudiens au sujet de la télévision, en mentionnant les diverses rhétoriques de censure et de critique engagée. Il se base pour ce faire sur plusieurs textes primaires, et notamment un sermon qui a connu une grande diffusion, Satan Academy, du cheikh Mohammed Salih Al Mounajid. La manière dont les controverses publiques au sujet de la téléréalité ont cristallisé de nouveaux développements de très anciens débats est donc examinée.

English translation:

Nowhere in the Arab world have anxieties about social and cultural change been as intensely discussed as in Saudi Arabia, where the Salafi doctrine of Wahhabiyya at the heart of the Saudi system as a sacrosanct vision of authenticity grounded in cultural and religious purity and gender separation. The advent of « reality television » in the mid-2000s has activated these debates in the kingdom. Notably Star Academy, a popular Arabic-language reality show broadcast by the Lebanese Broadcasting Corporation (LBC) via satellite from Lebanon since December 2003 achieved record Saudi ratings and provoked an intense controversy in Saudi Arabia, emptying city streets and animating mosque sermons, opinion pages, and talk-shows. Elsewhere I have mapped how the show became the locus of a battle between Saudi radicals, conservatives and liberals. This article traces overlapping Saudi-Islamist discourses about television, including various rhetorics of censorship and critical engagement, drawing on a variety of primary texts, most centrally a widely circulated sermon titled Satan Academy by Shaykh Muhammad Saleh Al Munajjid. I focus on how public controversies about reality television has crystallized new episodes of long-standing debates.

Copyright/Permission Statement

Originally published in Anthropologie et Sociétés by the Université Laval, reproduced with permission.

Comments

This article is written entirely in French.

Keywords

Kraidy, Saudi Arabia, modernity, authenticity, Islam, reality TV

Share

COinS
 

Date Posted: 12 October 2017

This document has been peer reviewed.